LE REPÈRE
Par: Alexandre Désilets
Alexandre Désilets DIFFUSION : LE 24 FÉVRIER 2014 à 20h REGARDEZ L'ÉPISODE AU COMPLET
SYNOPSIS DE L'ÉPISODE
Alexandre Désilets a passé une bonne partie de son enfance à Kingston, en Ontario. Parmi les souvenirs qu'il chérie le plus, il y a cet immense saule qui dominait le terrain derrière la maison qu’il habita jusqu’à l’âge de huit ans. Cet arbre et son environnement sont d’ailleurs à l'origine de sa chanson « Le repère », une ode à la nature et à la puissance régénératrice de cette dernière. Dans cet épisode, Alexandre retourne à ses sources ontariennes, tout en profitant de l’occasion pour nous communiquer son amour du monde naturel.
BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE

Alexandre Désilets est un auteur-compositeur-interprète montréalais. Mélodiste doué, il crée une pop raffinée et indéniablement irrésistible. Écriture finement ciselée, son magnifiquement mis en scène et voix virtuose à nulle autre pareille, l’artiste propose un univers unique dans le paysage musical francophone!

DISCOGRAPHIE
Fancy Ghetto (2014), La Garde (2010), Escalader l'ivresse (2008)
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
  • La portée des mots - Alexandre Désilets
MOT DE L'ARTISTE
À chaque fois que je tourne une émission ou une entrevue ou une perfo télé je ne me regarde jamais, même que j’évite de le faire le plus que possible. J’imagine que c’est le côté perfectionniste d’un artiste ou le simple fait que je ne veux pas gâcher l’expérience que j’ai vécue. Cette fois-ci c’était plus fort que moi, ce besoin de fermer une porte du passé et de clore un chapitre. En réécoutant l’émission, j’ai compris que, bien que j’ai grandi et changé, je suis resté le petit garçon qui rêvait et qui aimait grimper dans les arbres. Aujourd’hui, malgré le rythme effréné de la vie, j’ai la conviction d’être toujours enraciné.
Participer à l’émission a été une belle occasion de renouer avec une partie de mon enfance, de revoir des amis que j’apprécie, de prendre la route avec ma copine et de faire de nouvelles rencontres (notamment cette équipe sympathique)! Lors du tournage j’achevais le processus de création pour mon troisième album « Fancy Ghetto » (qui paraîtra le 11 février) et c’était assez particulier pour moi de replonger dans l’univers de « La garde ». Ça donc été un beau voyage dans le passé autant de l’enfance que de mon dernier album. J'ai été fortement ému de retourner à mon ancien quartier, à mon ancienne maison et à cet arbre qui représentait mon repère lorsque j’étais petit. Je ne suis pas un gars qui aime regarder de vieilles photos ou qui reste dans la nostalgie, la preuve est que je ne suis jamais retourné à Kingston. C'était touchant de revoir le saule et la réserve faunique qui ont construit mon imaginaire. Lorsque j’ai vu que l’arbre était aujourd’hui déraciné, les paroles ont pris tout leur sens : « Si mes racines étaient profondes je serai debout ». L’image des racines fait également allusion à notre culture et notre langue ainsi qu’à l’importance de les préserver. On peut se tenir debout lorsqu’on est bien enraciné.