LES YEUX DE MARIE
Par: Andrea Lindsay
Andrea Lindsay DIFFUSION : LE 3 FÉVRIER 2014 à 20h REGARDEZ L'ÉPISODE AU COMPLET
SYNOPSIS DE L'ÉPISODE
Andrea Lindsay a grandi en Ontario, dans un milieu qui était à l'époque presque entièrement anglophone. Jeune adulte, toutefois, elle tomba amoureuse de la culture francophone. Sa chanson « Les yeux de Marie » raconte le moment pivot où elle s'est trouvée pour la première fois dans ce nouveau monde qu’elle connaissait peu, même si elle savait qu’elle allait en faire le sien.
BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE

Andrea Lindsay est originaire de Guelph, en Ontario. Anglophone de naissance, c’est lors d’un séjour en France à l’âge de 18 ans qu’elle découvre le français et en tombe amoureuse. Dans un premier temps, Andréa rencontre Éric Graveline, un musicien qui devient son complice et avec qui elle compose et produit, à l’aide des moyens les plus simples, son premier album francophone, intitulé La belle étoile. La belle étoile est lancé en mai 2006. C’est alors la révélation pour Andrea. C’est à ce moment qu’elle découvre son style, sa voie, les éloges et la reconnaissance qui accompagne le travail bien fait.

DISCOGRAPHIE
C'est de l'amour ou c'est comme (2012) (avec Luc De Larochellière), Les sentinelles dorment (2009), La belle étoile (2006)
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
  • La portée des mots - Andrea Lindsay
MOT DE L'ARTISTE
Lorsqu’on m'a demandé de participer à « La portée des mots », et de choisir une de mes chansons pour le projet, le choix m’a tout d’abord paru difficile. Toutefois, en y réfléchissant plus longuement, je me suis dit qu’il n’y avait pas meilleure chanson pour ce projet que ma toute première écrite dans la langue de Molière (en tremblant au milieu de mon lit avec ma guitare et mon dictionnaire Larousse...). C'est à dire... « Les yeux de Marie ». « Les yeux de Marie » est une chanson qui parle de se forger une identité et évoluer tout en vivant de nouvelles expériences. On dit que ce sont les voyages qui forment la jeunesse. « Les yeux de Marie » c’est en quelque sorte mon histoire et elle montre bien que je ne suis pas une exception à cette règle. En parlant de mon expérience : J’ai appris le français à l’âge de 18 ans lors d'un premier séjour en France. Plus tard, après avoir déménagé à Montréal, j'ai décidé de faire carrière en chanson en écrivant des paroles en français car cette langue fut un véritable coup de coeur pour moi. Au fil des ans, j'ai amélioré mon français mais je me suis aussi améliorée en tant que personne grâce à toutes ces belles expériences vécue dans cette langue seconde. C'est donc cet angle de la chanson (évoluer) qu'on a décidé d'explorer pour l'émission. J'ai eu le réel plaisir de pouvoir retourner dans ma ville natale de Guelph en Ontario avec l'équipe de l’émission (quelle équipe cool!). Et en plus AVEC mes parents! C’est comme si nous retournions à la maison. Il y avait aussi un aspect complètement surréaliste étant donné que cela fait tout de même plusieurs années que nous ne vivons plus à Guelph. Dans le cadre de l’émission, j'ai aussi revisité mon premier appartement à Montréal, sur la rue Marie-Anne. Là où j'ai justement écrit la chanson Les yeux de Marie. Disons que j'avais l'impression de voir des fantômes tourner autour de moi mais...c'était des fantômes plutôt gentils ;) Je garde un très bon souvenir de ce beau projet et du temps passé avec l'équipe de « La portée des mots », dans mes anciens "chez-nous" et à la fromagerie avec Luc de Larochellière etc. etc. Merci pour l'expérience la gang!